Mon approche » Financer sa formation

Depuis plus de 20 ans au service des entreprises, des institutionnels et des centres de formation.

Financer sa formation : mais par où commencer ?

En premier lieu, le financement de votre formation dépend avant tout de votre statut. Soit vous êtes salarié d’une entreprise, soit vous êtes indépendant : profession libérale, gérant, intermittent, artiste… Soit vous êtes demandeur d’emploi.

01

salarié

Dispositifs :

  • Plan de formation entreprise
  • (CPF) Compte Personnel de Formation
  • CPF de transition professionnelle
  • Professionnalisation Pro A

Le Plan de formation entreprise : Vous souhaitez monter en compétence afin de mieux épouser les évolutions de votre métier ou bien votre manager souhaite vous faire acquérir de nouvelles aptitudes. Votre employeur peut vous faire bénéficier du plan de formation de l’entreprise. C’est lui qui se charge des démarches auprès de l’organisme de formation.

Le CPF : Depuis la réforme de la formation (Janvier 2019), le  Compte Personnel de Formation (CPF) est alimenté en euros et peut être utilisé par tout salarié. en fonction de son budget (certains OPCO abondent). Vous pouvez suivre la formation de votre choix avec ou sans l’accord de votre entreprise. Toutefois, seules les formations éligibles au CPF peuvent êtres financées.

Les agents de l’Etat bénéficient quant à aux eux du CPF selon des modalités particulières.

Le CPF de transition professionnel :  Vous souhaitez suivre une formation longue, dans le cadre d’une reconversion, ou à cause d’une évolution de poste ou bien encore pour atteindre un niveau de qualification supérieure, vous pouvez choisir  le CIF (Congé Individuel de Formation). Attention vous devez avoir au moins 2 ans d’expérience, consécutifs ou non, dont 1 an dans la même entreprise. La formation souhaitée n’est pas obligatoirement liée à votre activité professionnelle. Vous serez rémunéré durant toute la durée de votre formation.

Pro-A : La loi du 5 septembre du 2018 crée un nouveau dispositif afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (Pro A)

Pro-A répond à deux besoins :

  • Se prémunir des conséquences dues aux mutations technologiques et économiques ;
  • permettre l’accès à la qualification quand l’activité est conditionnée par l’obtention d’une certification accessible uniquement en emploi, via la formation continue.

La prise en charge de Pro-A est assurée par l’OPCO dont dépend l’entreprise.

02

indépendant

Dispositifs :

  • (CPF) Compte Personnel de Formation
  • Complément AIF,

Le CPF  : Compte Personnel Formation  est désormais utilisable pour tous les publics du secteur privé : professions libérales, gérants, indépendants, intermittent, artistes auteurs (Maison des Artistes et Agessa) et bénévoles d’association… vos droits formation seront alimentés en 2020 au titre de vos activités 2018 et 2019. Les droits sont calculés au prorata de la période d’activité déclarée à l’ACOSS.

Les intermittents du spectacle ont droit à l’AIF avec un complément.

03

demandeur
d’emploi

Dispositifs :

  • (CPF) Compte Personnel
    de Formation
  • AIF  : Aide Individuelle
    à la Formation
  • CPF de transition professionnel
  • Contrat de Sécurisation Professionnelle</span
  • Aide régionale

Le CPF (Le Compte Personnel de Formation)  est désormais accessible aux demandeurs d’emploi. Vous pouvez financer la formation de votre choix avec votre CPF, dans la limite de ses heures disponibles. Toutefois, vous ne pouvez utiliser votre CPF que pour des formations éligibles.

L’AIF  (L’Aide Individuelle à la Formation). Pôle emploi pour vous obtenir une Aide Individuelle à la Formation (AIF). Cet aide est issu d’un budget pour la formation professionnelle débloqué par le Gouvernement. Rapprochez vous de votre conseiller pôle emploi.

Le CPF de transition professionnel : Vous devez  être demandeur d’emploi et justifier lors de ces 5 dernières années de 24 mois de travail, consécutifs ou non, dont 4 mois consécutifs ou non en CDD, au cours de la dernière année.

  • Pendant toute la durée de la formation, vous serez considéré comme stagiaire de la formation professionnelle continue. Votre rémunération et le maintien de votre protection sociale en matière de sécurité sociale, d’assurance chômage et de retraite complémentaire seront assurés par le FONGECIF.

Le CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle ) est destiné au salarié licencié pour motif économique. Ce dispositif a pour objectif de favoriser une reconversion du salarié. Des mesures d’accompagnement et une indemnité spécifique sont prévues pour le salarié licencié. L’employeur est tenu de le proposer au salarié. Celui-ci peut le refuser. En savoir Plus

Aide régionale : Certaines Régions peuvent déclencher le financement de votre action de formation.

UN CONSEIL, UNE INFORMATION ?
Dites-moi comment je peux vous aider.